Événements

1ER DINER DE LA CREATION DU PALAIS DE TOKYO, AVEC LE CHEF ALEXANDRE GAUTHIER

Plus de 250 convives se sont réunis le 17 octobre

Paris 02, 

Paris a une nouvelle fois vibré au rythme de l’art contemporain à l’occasion de la FIAC 2018. Le 17 octobre dernier, c’est au Palais de Tokyo que se jouait une partition très originale, avec la toute première édition des Dîners de la Création, une expérience gastronomique et artistique unique en son genre. Avec les équipes spécialistes de l’événement d’HOPSCOTCH, le Palais de Tokyo a laissé libre cours au chef Alexandre Gauthier qui a réalisé un véritable festin végétal pour plus de 250 convives.


 
Une expérience inédite, sensorielle et poétique

HOPSCOTCH, mécène du Palais de Tokyo et spécialiste de l’événement, a accompagné celui-ci dans l’orchestration de son tout premier Dîner de la Création qui s’est tenu le 17 octobre à l’occasion de la carte blanche accordée à l’artiste argentin Tomás Saraceno.
Le chef Alexandre Gauthier, chef du restaurant gastronomique La Grenouillère (Relais&Châteaux, 2 étoiles Michelin), a été invité par Jean De Loisy à imaginer un dîner d’exception dans le parcours de l’exposition.
Ainsi, le temps d’une soirée, 250 invités ont pu profiter d’une expérience extraordinaire. Jouant sur les 5 sens, le chef a surpris ses convives avec un menu et une scénographie « 100% végétal ».


 

 
Un défi intense mêlant art, gastronomie… et responsabilité environnementale

HOPSCOTCH aime les challenges et a eu le plaisir d’aborder celui-ci aux côtés des équipes du Palais de Tokyo pour lequel le groupe de communication mène un projet de mécénat de compétence. Surprendre un public déjà fortement sollicités dans le cadre des parcours de la FIAC, faire la jonction entre le monde de l’art et celui de la gastronomie, rendre le tout le plus authentique et responsable possible… autant de défis que les équipes d’HOPSCOTCH ont su relever avec celles du Palais de Tokyo et celles d’Alexandre Gauthier.
Au-delà de la prouesse artistique et gastronomique, l’événement se devait d’être responsable, un thème cher au Palais de Tokyo, au chef Alexandre Gauthier et à HOPSCOTCH. Les tables, réalisées à partir de troncs entiers, seront réutilisées et/ou transformées, le menu était composé exclusivement de produits locaux, dressés à l’intérieur de végétaux comestibles… Un repas recyclable et compostable pour une émission la plus faible possible de déchets !